Piliers de la bienveillance

Journée avec les enfants : comment gérer ?

Je ne sais pas comment ça se passe chez toi en ce moment mais pour ma part j’en suis au 30ème jour de l’année pendant lesquels je dois concilier travail et enfants (avec ce confinement de nombreux parents vivent aussi cette situation)

Je me suis donc dit que le partage de quelques règles de survie aux journées avec les enfants, serait utile à d’autres parents…

Au moment où tu apprends que tu vas passer la journée avec tes enfants  plusieurs possibilités s’offrent à toi :

Cas n°1 :

Tu peux faire garder ton enfant par ton conjoint, de la famille, une amie ou une tatie et le problème est réglé !!(mais les astuces suivantes pourront quand même te servir pour d’autres fois)

Cas n°2 :

Tu n’as pas ces solutions sous le coude (comme moi) et tu devras composer avec.

* Si ton enfant est grand (12 ans et plus) : l’emmener au travail ou le laisser seul à la maison peut être envisageable (selon les cas)

* si ton enfant est plus jeune, te voilà au début d’une journée qui peut facilement virer au cauchemar si tu ne respectes pas ces quelques règles….

Règle n°1 : Il est inutile d’espérer combiner travail et enfants ce jour-là !

 

A part de la culpabilité de ne faire bien ni l’un, ni l’autre je t’assure que cela ne t’apportera rien (j’ai bien sûr déjà essayé plusieurs fois pour être sûre).

Alors maintenant que par la force des choses tu es avec tes enfants autant en profiter.

Si tu n’es pas inspiré pour les activités, tu peux :

Règle n°2 : les sorties sont nos amies

sortie foret jour de grève avec les enfants

unsplash

 

Parfois ces jours là on n’envisage pas de sortir parce qu’au fond de nous on espère quand même avoir un petit créneau de répit et gérer les urgences du boulot (oui je lis dans tes pensées).

Sortir est LE  meilleur moyen de passer une bonne journée : les enfants se dépensent et prennent l’air.

Cerise sur le gâteau : pendant ce temps ils ne mettent pas le bazar dans la maison et se disputent moins !

Règle n°3 : c’est le jour pour enfreindre nos principes

Tu es contre les écrans pour les enfants ? Rassure-toi , moi aussi. Sauf pour ces jours là.

Lorsque l’on est rentrés de la balade, que l’on a tous rempli notre estomac et notre réservoir affectif ils apprécieront un petit documentaire (ou dessin animé bien sûr) pendant que tu gères autre chose sans pression !

Règle n°4 : en profiter pour avancer sur les tâches ménagères 

 

Quitte à ne pas travailler et à être avec les enfants, autant en profiter pour faire un petit brin de rangement, cuisiner pour les jours à venir ou toute tâche qui pourra nous alléger les jours suivants.

Bien sûr incitons nos enfants à participer ça sera plus efficace et agréable.

Au passage nous leur permettons de développer leur autonomie et renforçons la connexion parent-enfant

Règle n°5 : sortir son joker…

Voici venu le moment de te révéler un de mes secrets de maman zen : les jokers.

Les jokers sont des objets (livres, jouets, vêtements) qui ont été offerts aux enfants à diverses occasions ou que j’ai simplement retiré de leurs étagères lors de la rotation des jouets et mis de côté.

Ce sont donc des objets qui ont quelque chose d’un peu magique, unique, exceptionnel et ça… Et ça a un effet absolument génial sur les enfants !

La découverte de quelque chose de nouveau et sorti de nulle part, génère toujours une fascination sans borne chez les enfants.

Alors, lorsque je sens un manque de patience de ma part, un petit flottement ou des attitudes taquines entre mes enfants qui peuvent rapidement conduire à des conflits : je sors un joker !

Un nouveau livre, un petit jeu va rapidement leur permettre de se concentrer et ainsi finir la journée en douceur…

Et pour le travail en retard qui s’accumule ? (comme pour moi qui suis auto-entrepreneuse par exemple) 

Pas trop le choix : il ne te reste qu’à prendre ton mal en patience le temps que ça passe et travailler le matin avant que tout le monde ne se lève et/ou le soir quand tout le monde est couché et d’être encore plus efficace que d’habitude…

Bien sûr quand les enfants grandissent et sont capables d’être autonomes il est possible d’intégrer quelques moments de travail pendant ces journées 🙂

Conclusion

Voici chers parents ce que j’avais envie de partager avec vous. J’espère que ces quelques lignes vous permettront d’aborder les jours avec les enfants plus sereinement.

Si vous sentez que malgré cela la tension est palpable, pensez à définir les priorités de la journée et à utiliser sans modération les outils de communication non violente que je donne dans l’article « 17 astuces pour se faire obéir sans crier »

Je compte sur vous pour me dire ce qu’il en est dans les commentaires  et comment vous vivez ces jours là 😉

Pensez à partager l’article pour qu’il puisse être utile à d’autres familles 🙂

 

Bon courage pour la suite

A très vite

Cécile

 

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.