Interviews

Interview maman parfaite

Pourquoi l’interview d’une maman parfaite ?

En tout premier lieu car nous avons tendance à croire en voyant de loin certaines personnes que ce sont des parents « parfaits ».

Nous avons toujours tendance à penser que c’est plus facile « pour les autres » et notamment pour les personnes qui connaissent la théorie. Comme les auteurs, les blogueurs, formateurs,..

En deuxième lieu, je constate de plus en plus de familles qui optent pour l’IEF, j’entends des mamans se plaindre du fonctionnement de l’école (moi la première !) et du manque d’outils à la disposition des parents. Il était donc important pour moi (et pour ces parents là je l’espère) d’avoir l’avis de quelqu’un qui agit de l’intérieur.

 

Alors dans cette interview vous aurez un bon nombre de réponses à ces doutes, car Soline se livre à nous en toute simplicité et honnêteté.

 

Je vous laisse découvrir sa vision des choses selon ses différentes casquettes et comment parvient elle à tout gérer de front… 😉

A la fin vous me direz si vous trouvez toujours que c’est une « maman parfaite » 😉

INTERVIEW D’UNE MAMAN PARFAITE

Soline - interview prof

1. Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

 

Je m’appelle Soline, j’ai 34 ans. Maman de deux enfants, enseignante, autrice, essayiste, bloggeuse, je suis un peu de tout cela à la fois.

Engagée dans la cause de défense des droits des enfants, je pense avoir trouvé là un bout de ma mission de vie car c’est ce qui m’anime au quotidien.

 

2. Quel a été le plus gros changement dans ta vie depuis que tu es mère ?

 

Avant d’être enceinte de mon premier enfant, j’avais un discours très différent de celui que je tiens aujourd’hui. J’avais reçu une éducation que je qualifie de « traditionnelle » que je pensais reproduire.

Et, pendant ma grossesse, j’ai été victime de violents cauchemars. J’avais des hallucinations nocturnes. C’était aussi puissant que violent. Des phrases humiliantes me revenaient. Je n’avais jusque là jamais fait attention à leurs effets délétères.

C’est à ce moment là que je me suis dit « Ok, j’ai reçu cette éducation là. Mes parents ont fait avec les clés qu’ils avaient. Mais ce n’est pas ce que je veux pour mon enfant à naître ».

La grande question a été « Que veux tu donc? ». J’ai trouvé ma réponse dans l’éducation respectueuse.

Je suis tombée dans la marmite et n’ai jamais pu terminer d’abreuver ma soif d’apprendre sur la question.

 

3. Peux tu nous parler un peu plus de tes autres « bébés »  ?

 

Quand ma fille cadette est née, j’écrivais des histoires pour enfants. Histoires que j’ai proposé à des éditeurs et qui n’ont pas retenu leur attention. Ce n’était sans doute pas de qualité, ou pas le moment.

Puis l’éditeur Jouvence m’a proposé d’écrire « J’ai confiance en toi » (édité en avril 2018). J’ai hésité pendant de très longs mois avant de me lancer. Ce livre est un condensé d’amour. J’y ai mis toute ma bienveillance et mon empathie pour les enfants et leurs accompagnateurs.

premier livre de soline - interview maman parfaite

La vie n’est pas un livre et on ne trouvera jamais de manuels pour faire en sorte que nous puissions nous élever aussi haut que nos enfants, dans le respect de leur  intégrité morale et physique.

Mais les livres peuvent aider à comprendre des mécanismes et donner une aide pour impulser un changement de paradigme.

En suivant, j’ai écrit « J’accompagne les émotions de mon enfant », sorti en février 2019.

deuxième livre soline - interview maman parfaite

Ce livre m’a permis d’aller plus loin sur cette question des émotions. C’est ce qui nous lie tous.

J’aime lier théorie et pratique car l’un ne va pas sans l’autre. Et dans ces deux essais, c’est ce que je me suis attelée à faire.

4. Peux tu nous parler un peu de ton dernier album jeunesse ?

livre jeunesse soline - interview maman parfaite

« Moi aussi, j’ai des droits » est né un soir, dans mon esprit, et j’ai pris le temps ce soir là de tout noter. C’était il y a bien longtemps. L’an dernier, alors que je discutais avec Julie (l’illustratrice), elle me dit que ça l’intéresse de lire ce projet dont je lui parlais. Elle a un gros coup de cœur.

Et illico presto, nous sentons et voyons que nous sommes sur la même longueur d’ondes pour porter ce projet. Ensemble. Cet album porte en lui plusieurs messages.

La non-violence et l’accompagnement respectueux de l’enfant. L’universalité aussi. Les protagonistes dessinés illustrent cette dernière, car nous avons tenus à faire figurer des enfants (et accompagnateurs) de toutes origines, avec des physiques très différents. C’est un livre sorti de notre cœur, au nom de tous les enfants.

POUR les enfants, mais pas que…  C’est un livre qui est à la fois pragmatique car on y lit des droits fondamentaux et vitaux, mais on y lit aussi des droits plus poétiques, alambiqués, liés au rêve… Afin de ne pas oublier que l’enfance c’est le jeu, l’imaginaire, l’innocence.

PS: Disponible partout (librairie, internet…), il est possible de le commander directement sur le site de l’éditeur http://lehetremyriadis.fr/accueil/91-moi-aussi-j-ai-des-droits.html

 

 

5. En tant que prof, quel message souhaiterais tu faire passer aux parents dont les enfants sont scolarisés et en IEF ?

 

La plupart des enseignants ont à cœur de faire leur travail dans le plus profond respect. C’est un travail très difficile, éreintant. De plus, on doit faire face à une opinion publique pas toujours favorable.

Un peu d’empathie pour le corps enseignant serait bienvenue. Car je vous assure qu’un changement s’amorce.

Les neurosciences et sciences cognitives sont sur toutes les lèvres et de vraies remises en question des les postures et pratiques s’amorcent.

 

6. En tant que mère qu’est ce que tu trouves le plus difficile ?

 

Ce que je trouve très difficile est l’accompagnement de mes propres émotions. Je progresse sur la question, chaque minute de chaque jour.

C’est à la fois ce qui est le plus difficile et ce qui est le plus beau. Je n’élève pas mes enfants, ce sont eux qui m »élèvent en fait.

Mon fils aîné a fait de moi une maman, je suis née une deuxième fois ce jour-là. Ma fille cadette quant à elle m’a révélée mon hypersensibilité. J’apprends tellement sur eux, sur moi.

 

7. Que penses tu du rôle que devraient avoir les « papas modernes » ?

 

Je ne pense pas en termes de « devoir ». Pour moi il n’y a pas de rôle spécifique à tenir. Chaque famille a son propre modèle.

D’ailleurs il y a tellement de schémas familiaux: familles monoparentales, familles homoparentales, etc.

Le rôle que chacun « devrait » tenir est celui qui convient à l’ensemble des membres de cette famille.

Même si je ne crache pas sur une plus équitable répartition de la charge mentale… 😉

 

8. Si tu avais une baguette magique, qu’aimerais tu changer dans le monde ?

 

Oula quelle question! Un coup de baguette magique ne suffira pas. Il faudrait un coup de baobab!

Sans réfléchir je dirais que chaque enfant puisse vivre sans violence physique ni psychologique.

Sinon, j’aimerais :

  • que notre planète arrête de souffrir des dégâts que notre espèce lui cause
  • avoir une zapette magique pour me transporter d’un endroit à un autre instantanément
  • pouvoir manger du chocolat à vie sans incidence sur mon poids
  • que tous les enfants du monde puisse lire mon album jeunesse
  • passer plus de temps à lire
  • arrêter de dire « J’aimerais » et que tout soit une réalité.

 9. Beaucoup de mamans vont certainement se demander comment réussi tu à faire tout ça en même temps. Tu peux nous livrer ton secret ?

Ah si j’en avais un, je pense que je l’aurais livré depuis longtemps. Tout simplement, je fais des choix et je préfère dire « Je ne prends pas le temps de » au lieu de « Je n’ai pas le temps de ». En réalité, on a tous 24h dans une journée, donc du temps, on en a. Mais on ne l’utilise pas de la même façon.

Evidemment, je ne parle pas de ces moments pendant lesquels ma fille était au sein quasi H24 (là je ne pouvais pas faire grand chose d’autre…). Le temps nous file entre les mains, et on a souvent l’impression de perdre pied.

Donc personnellement j’essaie de me dire que je choisis de l’occuper avec des activités qui me nourrissent. L’effet pervers de tout cela, c’est que ce qui me nourris personnellement est « visible ». Ce que j’écris sur mes réseaux ou dans mes livres.

Je ne regarde pas la télévision, pas de séries télévisées quelles qu’elles soient, pas de repassage, etc…

Je ne dis pas qu’il ne faut pas faire tout ça. Mais moi je ne le fais pas. Si c’est une activité  qui vous nourrit et vous fait du bien, pourquoi changer? Le but dans une vie n’est pas de « faire », mais d' »être ». Nous sommes des êtres humains, pas des faire humains.

Si les autres semblent « en faire plus », tant mieux pour eux, mais cela ne doit pas entacher l’image que vous avez de vous-même. D’ailleurs, je dis toujours que si, sur les réseaux sociaux ou ailleurs, le fait de côtoyer une personne vous fait vous sentir moins bien (au sens, perte de confiance) alors c’est que fréquenter cette personne n’est pas bon pour vous.

Merci pour tes questions. Et pour ton travail au quotidien. Le monde est riche de personnes comme toi

 

Mon ressenti sur l’interview de cette « maman parfaite »

 

En lisant cette interview de Soline pour la énième fois, je me sens pleine d’espoir et de joie pour l’avenir de nos enfants et donc de l’humanité.

Est-ce vraiment l’interview d’une maman parfaite ? Je ne le crois pas mais vous savez quoi ? C’est parce que ces mamans là n’existent pas !!

Je trouve que le plus beau message transmis dans ces mots est celui que l’éducation que nous avons reçue n’est pas une fatalité, nous avons toutes et tous le pouvoir de faire autrement.

De part son métier de prof je suis rassurée de savoir que ça bouge aussi de l’intérieur..

Pour avoir lu ses ouvrages, ce sont des pépites qui devraient être mises entre toutes les mains des parents et professionnels de l’enfance je vous les recommande chaudement.

Peu de choses à ajouter à ces réponses à part un immense merci à Soline pour tout ce que tu apportes aux parents au travers de ton travail, de tes réflexions et de tes ouvrages.

Et vous cette interview de maman « parfaite » vous a plu ? Il y a t’il d’autres questions que vous aimeriez poser à Soline ?

 

Et si il y a des personnes que vous aimeriez que j’interviewe pour vous dites le moi aussi je me ferai un plaisir de les contacter.

 

Prenez soin de vous et à très bientôt

Cécile

 

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.